30 AVRIL : visite du village

Nous avons décidé de rendre visite à un village qui se trouve dans la réserve. C’est venu d’un témoignage d’une touriste qui avait visité l’école de ce village.
Guidé par un des employés du palmarium, nous prenons le chemin qui conduit vers ce village, au milieu des fougères géantes,

des fleurs délicates,

avec notre fidèle Bodo

Le village des employés

Après quelques centaines de mêtres nous traversons un village dans lequel sont logés une partie des employés du Palmarium
Les maisons sont construites de façon traditionnelle

ce qui n’empêche pas une certaine modernité (capter la télévision ;-))

Maison en construction

Je m’arrête un instant pour regarder une construction en cours car ca me permet de mieux comprendre le comment de ces maisons

la structure


les feuilles de palmier pour "remplir les murs"

Vie courante

Le paysage est idyllique

mais la vie n’est pas simple quand il faut venir en ce lieu pour l’eau si essentielle à tous les gestes de la vie

lessive, bain, vaisselle, et réserve à emporter pour la maison


et de ce petit tuyau coule l’eau pure captée plus haut à une source qui sert pour le thé et le café du Palmarium, donc ils font les allers-retours avec des réserves d’eau

Sur le chemin

Je fais une rencontre amusante. Les 2 enfants que nous croisons nous observent et

décident de faire demi tour pour aller avec nous. Pour qui, pourqoui ? Nul ne le sait. Intérêt d’observateurs pour des peaux blanches ? Savent ils que nous allons au village ?

Un village qui semble désert

et il est positionné stratégiquement, à l’abri des inondations mais pas trop loin de l’eau

Le village

Nous arrivons au village. Notre arrivée d’abord calme

attire les habitants

qui nous accompagnent de plus en plus nombreux

Cependant certains restent calmes tout en nous regardant passer

L’école

Nous allons voir la maîtresse

qui nous ouvre les portes de l’école (eh oui c’est les vacances ici aussi)


Je serai toujours épatée que dans les conditions ou travaillent maîtres et enfants


ils gardent une telle motivation !
Après une longue discussion (grace à Bodo car la maitresse seule perle un tout petit peu de francais), nous pourrons parvenir à savoir de quoi elle a besoin et nous lui ferons donc un don lui permettant au prochain voyage à Manambato d’acheter des cahiers

Une drôle de maison

Puis nous repartons vers le monde dit civilisé. Une petite construction un peu différente car beaucoup plus grande attire notre attention et Bodo nous explique que c’est la discothèque locale !

Publicités

À propos de afaucher2001

Je vais jouer Candide, ce personnage de Voltaire, qui manifeste une innocence ingénue pouvant aller jusqu'à la naïveté et qui va parcourir le monde pour trouver les réponses aux questions métaphysiques qu'il se pose.

Publié le octobre 12, 2011, dans Madagascar2011, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :