Archives du blog

Le palais de la reine rouvre ses portes à Antananarivo

Le palais de la reine – le rova -, construit sur la plus haute colline de la capitale de Madagascar et visible à des kilomètres en arrivant sur Antananarivo, n’était plus ouvert depuis sa destruction par le feu en 1995.
C’est probablement le plus grand trésor culturel de la capitale de Madagascar qui a rouvert ses portes samedi 22 septembre 2012 au grand public. Tout n’est pas reconstruit (comme le bâtiment principal le plus récent de style napoléonien en pierre grise).
Il y avait 2 constructions différentes. La première était toute en bois, de l’architecte français Jean Laborde – voir l’article que je lui ai consacré – de 1839. Pourquoi tout en bois ? Parce que les Malgaches considèraient le bois comme une matière vivante pour la construction et la pierre comme une matière froide destinée aux tombeaux.

Publicités

5 MAI : à Antananarivo

Vues sur Tana

Du balcon de notre chambre et de la terrasse du restaurant, quelques photos de cette ville fascinante



J’observe la restauration d’une maison en contrebas dont l’échaffaudage est pour nous surprenant

La pente de ses rues donne aussi une idée des collines sur laquelle la ville s’est étendue

et des voitures très connues qu’on y croise les parcourent pourtant sans problèmes


En ville aussi on fait le ménage et voici justement un vendeur de balais

Dans les rues

Nous parcourons les rues de la ville
Nous croisons des élèves en blouse qui rentrent de l’école

et des petites boutiques probablement ouvertes toute la nuit

La nuit qui tombe n’empêche pas d’avoir le cœur déchiré par la pauvreté

Curieuse cette ville qui ressemble à un village mais qui a bien l’activité d’une grande ville : une fourmilière

et un petit coup d’oeil pour constater que l’essence est moitié moins chère que chez nous, mais ce qui est exorbitant ici

2000 ariray = 0,70 euros


Diner barbecue

Nous nous garons et je vois un signe discret d’Aurélien qui permettra d’avoir notre véhicule sous surveillance le temps de notre absence
Nous achetons du rhum dans une petite boutique. Et j’y retrouve un étrange souvenir : je vois 2 malgaches se verser et boire des verres de rhum comme je l’ai vu faire à 2 Ukrainiens à Kiev mais avec de la vodka. Fléau de l’alcool ? Il y a des chances
Nous faisons un achat qui fait rire tout le monde : des bouillons cube … ben oui mais de zébu 😉
Puis nous rejoignons l’amie d’Aurélien pour diner. Tandis qu’Aurélien se charge du barbecue, Pierre aide à la préparation des beignets à la banane

La cour ou se prépare le festin est minuscule

comme la petite cuisine ou la salle ou nous dinons, et l’eau est disponible dans ce bac de pierre qui sert à 2 familles

Le gros ‘truc’ jaune et ovale n’est pas un ballon mais le fruit du jacquier. Nous l’avions acheté pour le dessert mais le rhum nous l’a fait oublié et mon seul regret est de ne toujours pas connaître son goût !
La cuisson des beignets nous surprend car elle se fait dans une poêle juste huilée : ils sont plus durs que les nôtres mais c’est un délice, et arrosés de rhum, ils nous font passer une sympathique soirée

17 avril 2011 : Impressions

Tananarive en Français, Antananarivo en Malgache et Tana pour les intimes, est la capitale de Madagascar mais elle ne peut pas être l’image du pays, notre voyage me le prouvera

Misère, peur, circulation, .. sont les premières impressions à Antananarivo mais aussi la population et Analakely

Pour lire la suite

Voir Tananarive autrement

Sous la caméra d’Arte, par les yeux de Daniel Rakotoseheno, dit Dany Bé, 77 ans, photographe qui vit à Antananarivo.
Excellente idée qu’a eue une équipe de télévision de filmer une balade en compagnie de Dany Be. Chez lui, où il conserve des trésors en images, dans un combat de coqs, à un match de rugby, avec des briquetiers, chez le dessinateur Doda, dans un « looks » (une gargote), ou aux urgences. La vraie vie !